Comment utiliser la récupération des pertes fiscales pour améliorer vos rendements

La récupération des pertes fiscales est une stratégie qui peut aider les investisseurs à minimiser les impôts qu’ils peuvent devoir sur les gains en capital ou leurs revenus réguliers. Elle peut également améliorer le rendement global des investissements. Cette stratégie consiste à vendre un investissement qui a perdu de la valeur, à le remplacer par un investissement raisonnablement similaire, puis à utiliser l’investissement vendu à perte pour compenser les gains réalisés.

La récupération des pertes fiscales ne s’applique qu’aux comptes d’investissement imposables ; les comptes de retraite comme les IRA et les comptes 401(k) se développent avec un report d’impôt et ne sont donc pas soumis à l’impôt sur les gains en capital.

Points clés à retenir

  • La récupération des pertes fiscales est une stratégie qui peut aider les investisseurs à minimiser les impôts qu’ils peuvent devoir sur les gains en capital ou leurs revenus réguliers.
  • Parfois, un investissement qui a perdu de la valeur peut quand même aider votre portefeuille ; si un investissement baisse, vous pouvez déduire cette perte, ce qui peut aussi contribuer à augmenter le rendement total de votre investissement.
  • Pour un couple marié déposant une déclaration conjointe, jusqu’à 3 000 dollars par an de pertes en capital réalisées peuvent être utilisés pour compenser l’impôt sur les plus-values ou les impôts dus sur les revenus ordinaires.
  • L’IRS interdit aux investisseurs de déduire une perte en capital sur la vente d’un titre de la plus-value de ce même titre ; c’est ce qu’on appelle une vente fictive.
  • La règle générale est que vous ne devez récupérer la perte que si l’avantage fiscal l’emporte sur le coût administratif.

Comprendre la récupération des pertes fiscales

Une perte d’investissement peut être utilisée pour compenser l’impôt sur les plus-values réalisées dans un portefeuille d’investissement ; elle peut également être utilisée pour compenser les impôts sur les revenus ordinaires. Pour un couple marié déposant une déclaration commune, des pertes réalisées pouvant atteindre 3 000 dollars par an peuvent être utilisées pour compenser les revenus ordinaires de l’impôt fédéral sur le revenu. 

Même si un investisseur ne prévoit pas de gains en capital cette année, la stratégie de récupération des pertes fiscales présente toujours des avantages, car les pertes en capital peuvent être utilisées pour compenser les revenus ordinaires. En outre, les pertes peuvent également être reportées indéfiniment dans le futur et utilisées pour compenser les gains futurs.

vous pouvez intéressé:  L'investissement des dividendes est-il une bonne stratégie ?

Perte de capital

Parfois, un investissement qui a perdu de la valeur peut encore aider votre portefeuille. Si un investissement baisse, vous pouvez déduire cette perte, ce qui peut également contribuer à augmenter le rendement total de votre investissement. Par exemple, supposons qu’un particulier investisse 10 000 $ dans un fonds négocié en bourse (ETF) au début de l’année. La valeur de cet ETF diminue alors de 10 % et tombe à une valeur marchande de 9 000 $. Cela est considéré comme une perte en capital de 1 000 $.

Une perte en capital se produit chaque fois qu’un actif perd de la valeur. Toutefois, une perte n’est considérée comme réalisée aux fins de l’impôt que lorsque l’investissement a été vendu à un prix inférieur au prix d’achat initial.

Supposons que le marché s’inverse et que cet investissement clôture l’année à 10 800 dollars. Avant impôt, cela représente un rendement de 10 % (après avoir ajouté le rendement de dividende typique de 2 %). En supposant que cet investisseur se situe dans la tranche d’imposition la plus élevée, son rendement après impôt est de 9,4 %, ce qui représente un gain d’environ 8 %, plus un gain en dividendes d’environ 1,4 %.

Toutefois, si cet investisseur avait décidé de vendre l’investissement immédiatement après la baisse initiale du prix et avait acheté des actions supplémentaires avec le produit de la vente, il aurait pu utiliser cette perte réalisée de 1 000 dollars pour compenser soit les plus-values imposables qu’il déclare, soit les impôts sur son revenu ordinaire. Au taux d’imposition le plus élevé, cela pourrait leur permettre d’économiser 760 dollars d’impôts sur le revenu. Cela ajouterait également un rendement supplémentaire de 7,6 % à leur investissement initial de 10 000 $.

En utilisant la récupération des pertes fiscales, le rendement net après impôt de l’investissement de cet investisseur serait maintenant d’environ 16,6 %, soit l’équivalent de 9 % plus 7,6 %.

Limitations de la récupération des pertes fiscales

Il existe certaines limites à l’efficacité de cette stratégie, en plus des réglementations mises en place par l’Internal Revenue Service (IRS).

Règle du « wash-sale

Les investisseurs ne peuvent pas déduire une perte en capital sur la vente d’un titre de la plus-value de ce même titre. C’est ce qu’on appelle une vente fictive. Les règles relatives aux ventes fictives empêchent les contribuables de vendre ou d’échanger un titre à perte et, dans les 30 jours précédant ou suivant cette vente, d’acheter la même action ou le même titre – ou un titre « substantiellement identique » (ou d’acquérir un contrat ou une option pour le faire). En cas de vente sans contrepartie, votre déduction fiscale peut être refusée par l’IRS. 

vous pouvez intéressé:  Bénéficiaires du trust et impôts

Pour les investisseurs qui veulent récolter leurs pertes, tout en évitant de violer la règle du lavage, une stratégie pour une action individuelle qui perd de la valeur consiste à la remplacer par un fonds commun de placement ou un fonds négocié en bourse (ETF) qui cible le même secteur. Cela vous permettra de maintenir une répartition similaire des actifs dans votre portefeuille.

Seuil d’assujettissement à l’impôt

Jusqu’à 3 000 $ de perte en capital réalisée peuvent être utilisés pour réduire votre revenu imposable en un an (si l’investisseur est célibataire ou marié et qu’il fait une déclaration commune). Les personnes mariées mais déclarant séparément peuvent déduire jusqu’à 1 500 $ en un an. Toute perte supplémentaire peut être reportée pour être utilisée dans de futures déclarations fiscales. 

Frais administratifs

Réaliser une transaction à chaque fois que le marché baisse peut être onéreux du point de vue de la préparation fiscale. En règle générale, vous ne devez récupérer la perte que si l’avantage fiscal l’emporte sur le coût administratif.

Toutefois, la récupération des pertes fiscales et le rééquilibrage des portefeuilles peuvent se compléter de manière satisfaisante. Le rééquilibrage périodique peut être l’occasion d’identifier les investissements en retard qui pourraient potentiellement être candidats à la récupération des pertes fiscales.

Les lois fiscales créent la possibilité de s’engager dans la récolte de pertes fiscales comme stratégie d’investissement. Toutefois, les économies d’impôt ne doivent jamais diminuer ou faire obstacle à vos objectifs d’investissement. Dans certains cas, votre rendement après impôt peut être stimulé par cette stratégie, ce qui se traduit par une accumulation plus rapide des actifs.

Toutefois, la meilleure approche peut consister à adopter une stratégie équilibrée et à réévaluer fréquemment votre portefeuille pour vous assurer que tous vos investissements sont conformes à vos objectifs.

Retour haut de page