Quels sont les principaux inconvénients de la création d'une entreprise commune ?

Quels sont les principaux inconvénients de la création d’une entreprise commune ?

Une entreprise commune est une méthode commune pour combiner les prouesses commerciales, l’expertise industrielle et le personnel de deux sociétés par ailleurs non liées. Ce type de partenariat permet à chaque entreprise participante d’augmenter ses ressources pour mener à bien un projet ou un objectif spécifique tout en réduisant le coût total et en répartissant les risques et les responsabilités inhérents à la tâche.

Dans la plupart des cas, une coentreprise est un arrangement temporaire entre deux ou plusieurs entreprises, et un contrat est formé en vertu duquel les conditions du projet de coentreprise sont détaillées pour chaque participant.

Une fois l’entreprise commune terminée, toutes les parties reçoivent leur part des bénéfices ou des pertes et l’accord qui a créé l’entreprise commune est dissous. Bien que la création d’une entreprise commune présente des avantages, les entreprises qui concluent ce type d’accord sont également confrontées à certains inconvénients.

Comprendre les principaux inconvénients de la création d’une entreprise commune

Opportunités extérieures limitées

Les contrats de coentreprise limitent généralement les activités extérieures des entreprises participantes pendant le déroulement du projet. Chaque entreprise participant à une entreprise commune peut être tenue de signer des accords d’exclusivité ou un accord de non-concurrence qui affecte les relations actuelles avec les vendeurs ou d’autres contacts commerciaux.

Points clés à retenir

  • Une entreprise commune est une méthode courante pour combiner les prouesses commerciales, l’expertise industrielle et le personnel de deux sociétés par ailleurs non liées, généralement pour mener à bien un projet ou un objectif spécifique tout en réduisant les coûts et en répartissant les risques inhérents à la tâche.
  • Les coentreprises sont généralement des accords temporaires entre entreprises.
  • Le contrat en vertu duquel les coentreprises sont créées expose chaque entreprise à la responsabilité inhérente à un partenariat, à moins qu’une entité commerciale distincte ne soit créée pour la coentreprise.
  • Si les entreprises participant à une coentreprise partagent le contrôle, les activités de travail et l’utilisation des ressources ne sont pas toujours réparties de manière égale.
vous pouvez intéressé:  Actifs courants et non courants : La différence

Ces accords sont destinés à réduire les risques de conflits d’intérêts entre les entreprises participantes et les entreprises extérieures et à maintenir l’accent sur le succès de la nouvelle entreprise commune.

Bien que les limitations contractuelles expirent une fois l’entreprise commune terminée, leur mise en place pendant le projet risque d’entraver les activités commerciales principales d’un partenaire.

Responsabilité accrue

La plupart des entreprises qui s’engagent dans des coentreprises sont établies sous la forme d’un partenariat ou d’une société à responsabilité limitée et fonctionnent avec une compréhension des risques de responsabilité associés aux types d’entreprises qu’elles ont choisis.

Le contrat en vertu duquel une entreprise commune est créée expose chaque société participante à la responsabilité inhérente à un partenariat, à moins qu’une entité commerciale distincte ne soit créée dans le but de poursuivre l’entreprise commune. Cela signifie que chaque entreprise est responsable des réclamations contre la coentreprise sur un pied d’égalité, malgré son niveau d’implication dans les activités à l’origine de la réclamation.

Répartition inégale du travail et des ressources

Les entreprises participant à une entreprise commune partagent le contrôle du projet, mais les activités de travail et l’utilisation des ressources liées à la réalisation de l’entreprise commune ne sont pas toujours réparties de manière égale.

Il est courant qu’une entreprise participante soit tenue ou attendue de fournir une technologie, un accès à un canal de distribution ou des installations de production pendant toute la durée de l’entreprise commune, tandis qu’une autre entreprise partenaire est uniquement chargée de fournir le personnel nécessaire à la réalisation du projet.

vous pouvez intéressé:  Que sont les frais généraux et administratifs ?

Le fait d’imposer un poids plus lourd à une entreprise crée une disparité dans la quantité de temps, d’efforts et de capitaux apportés à l’entreprise commune, mais cela peut ne pas signifier une augmentation de la part de profit pour le partenaire surchargé. Au contraire, une répartition inégale du travail et des ressources peut entraîner des conflits entre les entreprises participantes et se traduire par un taux de réussite plus faible pour l’entreprise commune.

Bien que la création d’une entreprise commune soit une stratégie commerciale viable pour certaines entreprises qui se concentrent sur un objectif commun, elle comporte certaines réserves. Les entreprises qui envisagent de créer une entreprise commune doivent comparer les avantages des économies réalisées grâce à la mise en commun des ressources aux inconvénients inhérents à ce type d’accord commercial.

Retour haut de page