Salle des chaudières : Vue d’ensemble

Qu’est-ce qu’une chaufferie ?

Une chaufferie est un lieu ou une opération – généralement un centre d’appel – où des vendeurs sous haute pression appellent des listes d’investisseurs potentiels (« sucker lists ») pour colporter des titres spéculatifs, parfois frauduleux. Les listes d’investisseurs potentiels permettent d’identifier les victimes d’escroqueries antérieures. Le terme  » chaufferie  » fait référence à une pratique ancienne consistant à mener de telles opérations dans le sous-sol ou la chaufferie d’un bâtiment et est ainsi appelé en raison de la vente sous haute pression.

Comprendre une chaufferie

Un courtier utilisant des tactiques de chaufferie ne donne aux clients que des informations positives sur le titre et les décourage de faire des recherches extérieures. Les vendeurs de chaufferie utilisent généralement des phrases d’accroche comme « c’est une chose sûre » ou « des opportunités comme celle-ci n’arrivent qu’une fois dans une vie ».

Les méthodes de chaufferie, si elles ne sont pas illégales, violent clairement les règles de bonne conduite de la National Association of Securities Dealers (NASD). La North American Securities Administrators Association estime que les investisseurs perdent collectivement 10 milliards de dollars par an à cause de la fraude à l’investissement promue par téléphone.

Points clés à retenir

  • Une chaufferie est un système dans lequel les vendeurs appliquent des tactiques de vente à haute pression pour persuader les investisseurs d’acheter des titres, y compris des titres spéculatifs et frauduleux.
  • La plupart des vendeurs de chaufferie contactent les investisseurs potentiels par le biais d’appels à froid.
  • Parmi les tactiques les plus courantes, on peut citer les déclarations qui ne peuvent pas être facilement vérifiées par l’investisseur, les demandes de paiement immédiat ou les menaces de non-conformité.
vous pouvez intéressé:  Définition des exportations nettes

Fonctionnement des chaufferies

Selon la Securities and Exchange Commission (SEC), les personnes impliquées dans un projet de chaufferie contactent les investisseurs par le biais de « cold calls », des appels non sollicités à des personnes avec lesquelles le vendeur n’a eu aucun contact préalable. Cette tactique place le prospect dans une position où il n’a aucun cadre de référence ou historique à partir duquel mesurer les affirmations de l’appelant. Si cela signifie que le prospect n’a aucune raison de faire confiance à l’appelant, cela signifie également qu’il n’a aucune information de fond pour réfuter ses affirmations.

La SEC conseille aux investisseurs de se renseigner sur les antécédents des vendeurs de produits d’investissement et propose son site web Investor.gov comme ressource pour vérifier le statut enregistré de ces professionnels.

Une partie de l’approche de vente sous pression peut consister à faire des affirmations sur l’opportunité d’investissement que la cible ne peut vérifier par elle-même. Le vendeur peut insister sur le paiement immédiat par le prospect. Il peut également adopter une approche hostile, en menaçant le prospect d’agir. Les promesses de rendements élevés et d’absence de risque peuvent également être utilisées pour faire pression sur les prospects afin qu’ils investissent.

Des tactiques de chaufferie sont parfois utilisées pour convaincre les investisseurs de dépenser trop pour l’achat de titres qui sont en fait de moindre valeur. Les titres peuvent en effet être sans valeur ou inexistants, et les fonds qui sont levés sont uniquement destinés à l’enrichissement des personnes qui se trouvent derrière l’opération. Diverses escroqueries peuvent être réalisées par le biais de systèmes de chaufferies. Il peut s’agir de fraude par options binaires, de fraude par avance de frais et de fraude par micro-capsules.

vous pouvez intéressé:  Définition de la Food and Drug Administration (FDA)

Ces programmes ne sont plus limités aux sous-sols et aux chaufferies ; ils peuvent être maintenus dans divers endroits, comme les bureaux ou les maisons privées. Les vendeurs de chaufferies peuvent également solliciter des prospects par d’autres moyens que les appels téléphoniques. La messagerie électronique, comme le courrier électronique, les messages textuels et les médias sociaux peuvent être utilisés pour prendre contact avec le prospect.

Retour haut de page