Qu’est-ce que le chapitre 7 ?

Qu’est-ce que le chapitre 7 ?

La faillite est une affaire sérieuse, vous devez donc la comprendre clairement. Le chapitre 7 du titre 11 du code américain des faillites contrôle le processus de liquidation des actifs. Un syndic de faillite est nommé pour liquider les actifs non exemptés afin de payer les créanciers ; une fois le produit de la liquidation épuisé, la dette restante est libérée. Il existe des conditions d’éligibilité pour déposer le chapitre 7, par exemple le débiteur ne doit pas avoir été libéré de la faillite du chapitre 7 au cours des huit années précédentes et le demandeur doit passer un test de ressources. Ce processus est également connu sous le nom de faillite « simple » ou « liquidation ». 

Points clés à retenir

  • Le chapitre 7 sur la faillite permet la liquidation des actifs pour payer les créanciers.
  • La dette prioritaire non garantie est d’abord payée dans le cadre d’un chapitre 7, puis vient la dette garantie et enfin la dette non prioritaire non garantie.
  • Le dépôt du chapitre 7 implique généralement de remplir des formulaires et un examen des actifs par le syndic.

Comprendre le chapitre 7 Faillite

Au chapitre 7 de la faillite, la règle de priorité absolue stipule l’ordre dans lequel les dettes doivent être payées. En vertu de cette règle, les dettes non garanties sont séparées en classes ou catégories, chaque classe étant prioritaire pour le paiement. Une dette garantie est une dette garantie ou cautionnée par une sûreté pour réduire le risque associé à un prêt, comme une hypothèque.

Les dettes prioritaires non garanties sont payées en premier. Les dettes fiscales, les pensions alimentaires pour enfants et les créances pour dommages corporels à l’encontre du débiteur sont des exemples de dettes prioritaires non garanties. Les dettes garanties sont ensuite payées. Enfin, les dettes non prioritaires et non garanties sont payées avec les fonds restants de la liquidation des actifs. S’il n’y a pas suffisamment de fonds pour payer la dette non prioritaire non garantie, les dettes sont payées au prorata.

vous pouvez intéressé:  Définition de la balance commerciale (BOT)

La procédure de faillite comprend les étapes suivantes :

Conseils et formulaires

Les déposants doivent d’abord suivre une consultation de crédit dans les six mois suivant le dépôt de la demande avant d’entamer la procédure de faillite du chapitre 7. S’il n’y a pas d’agence de conseil agréée dans le district, ils peuvent renoncer à cette étape. D’autres exceptions peuvent s’appliquer en fonction de la situation du débiteur.

Le demandeur doit remplir plusieurs formulaires, dont une requête au tribunal, pour entamer la procédure officielle du chapitre 7. Les formulaires contiennent des informations personnelles, telles que les finances du débiteur, ses créanciers, ses biens, ses revenus et ses dépenses. Après le dépôt de la requête, une suspension automatique est en vigueur, qui empêche les créanciers de recouvrer leur dette. Le sursis met également fin et empêche la saisie des revenus. 

Nomination d’un administrateur et réunion des créanciers

Le tribunal des faillites désignera un syndic impartial pour superviser l’ensemble du processus de faillite. Il examinera les actifs et déterminera quels actifs peuvent être liquidés pour payer les créanciers. Le syndic organise ensuite des réunions avec les créanciers, au cours desquelles la validité de la requête et des finances est confirmée. Comme son nom l’indique, la « réunion des créanciers » leur permet de rencontrer le syndic et le débiteur pour leur poser des questions. 

Remboursement de la dette

Le syndic de faillite examine les biens personnels et les finances du débiteur. Les biens exemptés – ou les biens nécessaires au maintien du niveau de vie de base – sont conservés par le débiteur. Les biens non exemptés sont saisis et liquidés pour payer les créanciers. Les biens exemptés varient dans chaque État. Toutefois, dans de nombreux cas, les débiteurs sont autorisés à conserver leur résidence principale, leurs biens personnels et leur voiture. Le syndic supervise ensuite la liquidation de tous les autres biens. 

vous pouvez intéressé:  Définition du cumul annuel (YTD)

La loi CARES (Coronavirus Aid, Relief, and Economic Security), promulguée par le président le 27 mars 2020, exclut les aides liées au coronavirus du calcul du revenu mensuel courant d’un débiteur pour la période d’un an pour les cas de faillite en cours. 

Apurement de la dette restante

La plupart des dettes sont acquittées dans le cadre d’une faillite relevant du chapitre 7. La libération de la dette libère le débiteur de toute responsabilité personnelle de paiement. Une fois qu’un déficit est acquitté en vertu du chapitre 7, le créancier ne peut plus demander une restitution future. Les obligations relatives à la pension alimentaire, aux pensions alimentaires pour enfants, à certaines dettes gouvernementales, aux impôts sur le revenu et aux prêts étudiants fédéraux ne peuvent pas être libérées pendant la faillite. La loi est très restrictive en ce qui concerne la libération de l’argent dû pour les impôts sur le revenu et les prêts étudiants. Le code des faillites des États-Unis énumère 19 catégories de dettes non libérables. Dans la plupart des cas, les déclarants reçoivent une libération environ deux mois après la réunion des créanciers.

De sérieuses ramifications

La faillite a certainement des conséquences négatives, c’est pourquoi les débiteurs doivent s’assurer qu’elle leur convient. Les créanciers peuvent tenter de récupérer la dette après la libération, même s’ils n’y ont pas droit (il est donc important de conserver les documents de faillite, car les doubles peuvent être coûteux). Le cas de faillite apparaîtra sur les rapports de crédit pendant 10 ans à compter de la date de dépôt, ce qui compromet sérieusement la capacité du débiteur à obtenir des prêts. En outre, une personne ne peut pas déposer et recevoir une libération ultérieure au titre du chapitre 7 dans les huit ans suivant une libération précédente au titre du chapitre 7. Il est important d’être particulièrement prudent sur le plan financier après être passé par le chapitre 7.

Retour haut de page