Comment naviguer dans les prestations de conjoint en vertu des nouvelles règles de sécurité sociale

La loi de finances bipartite de 2015 a éliminé la stratégie de dossier de demande de sécurité sociale du couple populaire et de suspension avec une demande restreinte de prestations au conjoint. Toutefois, il est toujours possible de percevoir les prestations de votre conjoint, même si vous n’avez jamais travaillé sous la sécurité sociale. La possibilité d’utiliser cette stratégie a pris fin le 29 avril 2016, ce qui a changé la donne en ce qui concerne la demande de prestations de conjoint à l’avenir, mais il reste des options pour ceux qui y ont droit. 

Points clés à retenir

  • De nouvelles règles ont modifié la manière dont les prestations de sécurité sociale au conjoint peuvent être utilisées.
  • Ces règles ont comblé des lacunes existantes, telles que la stratégie « file-and-suspend », largement utilisée.
  • Les prestations de conjoint sont toujours disponibles et constituent une source utile de revenus supplémentaires.

Demander une prestation de conjoint en vertu des nouvelles règles

Ceux qui sont nés avant le 2 janvier 1954 et qui ont atteint l’âge de la retraite complète (FRA) peuvent toujours déposer une demande restreinte pour recevoir une prestation de conjoint de la moitié de leur prestation de conjoint en attendant de demander leur propre prestation jusqu’à l’âge de 70 ans.

La FRA pour les personnes nées avant 1960 est de 66 ans. Pour les personnes nées le 2 janvier 1954 ou après, la possibilité de demander une prestation de conjoint en utilisant l’application restreinte a été supprimée. Ils peuvent toujours demander une prestation de conjoint, mais cela signifie qu’ils ont demandé toutes les prestations qui leur sont offertes, y compris leur propre prestation en vertu des règles de présomption de demande de la sécurité sociale. 

En outre, le fait de demander une prestation de conjoint avant d’avoir atteint votre FRA entraîne une réduction de la prestation. La prestation de conjoint à 62 ans est comprise entre 32,5 % et 37 % de la prestation du travailleur couvert, alors qu’elle est de 50 % si vous avez atteint votre FRA. Toutefois, vous pouvez prétendre à l’assurance maladie à 65 ans.

vous pouvez intéressé:  Le guide complet du financement d'un bien d'investissement

L’avantage de l’application restreinte est que le conjoint qui reçoit une prestation de conjoint basée sur les revenus de son conjoint continuera à accumuler une prestation basée sur ses propres revenus, ce qui permettra à sa prestation de croître jusqu’à ce qu’il la réclame plus tard, jusqu’à l’âge de 70 ans. À ce moment-là, il a la possibilité de choisir la prestation la plus élevée de sa propre prestation ou de continuer à percevoir la prestation de conjoint si cela est plus avantageux.

Les modifications du dossier et les règles de suspension qui éliminent la possibilité pour un autre membre de la famille de recevoir une prestation en dehors du registre des revenus d’une personne qui a suspendu sa prestation signifient que pour que l’option de demande restreinte fonctionne, l’autre conjoint doit recevoir une prestation après le 29 avril 2016.

Bénéficier d’une prestation de conjoint si l’on travaille

Si la prestation complète de sécurité sociale d’un conjoint est inférieure à la moitié de la prestation complète de l’autre conjoint, il ou elle peut alors avoir droit à une prestation de conjoint basée sur les revenus du conjoint ayant la prestation la plus élevée, en combinant les deux pour obtenir la prestation la plus élevée. Si le conjoint qui décide de bénéficier de la prestation de conjoint travaille encore et n’a pas encore atteint l’âge de la retraite complète, la prestation de conjoint pourrait faire l’objet d’une réduction de la prestation si ses revenus professionnels sont trop élevés. 

Présomption de dépôt

Si vous deviez demander une prestation de conjoint sur la base du relevé des revenus de votre conjoint à 62 ans, vous serez considéré comme ayant demandé toutes les prestations qui vous sont dues, qu’il s’agisse d’une prestation de conjoint ou de la vôtre. Il y a souvent confusion à ce sujet, mais si l’un des conjoints devait déposer une demande de prestation de conjoint avant son FRA, il est réputé avoir déposé une demande pour toutes les prestations qui lui sont dues. Ceux qui bénéficient de droits acquis pour la demande restreinte doivent encore attendre d’avoir déposé leur demande auprès de leur FRA. 

vous pouvez intéressé:  Combien les membres du conseil d'administration sont-ils rémunérés et que font-ils ?

Prestations de conjoint et divorce

Pour qu’une personne divorcée puisse percevoir une prestation de conjoint sur la base des revenus de son ex-conjoint, elle doit être âgée d’au moins 62 ans, être célibataire, être mariée à son ex-conjoint depuis au moins 10 ans et ne pas déjà percevoir une prestation de sécurité sociale supérieure à celle de son ex-conjoint. 

En outre, le divorce doit être définitif depuis au moins deux ans avant d’être déposé. Si vous vous remariez, vous ne pouvez plus demander une prestation sur la base des revenus de votre ex-conjoint. La possibilité de demander une prestation de conjoint sur la base des revenus de votre nouveau conjoint ne prend effet que lorsque vous avez été marié à ce conjoint pendant au moins un an. 

Même si votre ex-conjoint n’a pas demandé à bénéficier de ses prestations de sécurité sociale, vous pouvez toujours demander à bénéficier de vos prestations de conjoint sur la base de ses revenus. Si vous continuez à travailler tout en percevant une prestation de conjoint sur la base des revenus de votre ex-conjoint, le même critère de revenus décrit ci-dessus s’appliquera à vous si vous n’avez pas atteint votre FRA. Toute réduction des prestations fondée sur le critère de la rémunération sera ajoutée à vos prestations une fois que vous aurez atteint votre FRA. 

Même avec l’abrogation du dossier et la suspension avec une stratégie de demande restreinte pour les couples, les prestations de conjoint restent une option dans certains cas. Les conseillers financiers qui connaissent bien les prestations de la sécurité sociale sont bien placés pour conseiller les clients mariés et divorcés sur la coordination de leur demande de prestations.

Retour haut de page