Coût moyen pondéré du capital – Définition du WACC

Qu’est-ce que le coût moyen pondéré du capital – WACC ?

Le coût moyen pondéré du capital (WACC) est un calcul du coût du capital d’une entreprise dans lequel chaque catégorie de capital est pondérée proportionnellement. Toutes les sources de capital, y compris les actions ordinaires, les actions privilégiées, les obligations et toute autre dette à long terme, sont incluses dans le calcul du WACC.

Le WACC d’une entreprise augmente avec le bêta et le taux de rendement des capitaux propres, car une augmentation du WACC dénote une diminution de la valorisation et une augmentation du risque.

2:34

Coût moyen pondéré du capital (WACC)

Formule et calcul du WACC

WACC=EV∗Re+DV∗Rd∗(1-Tc) où : Re = Coût des fonds propres Rd = Coût de la dette E = Valeur marchande des fonds propres de l’entreprise D = Valeur marchande de la dettede l’entreprise V = E + D = Valeur marchande totale du financementde l’entreprise E/V = Pourcentage du financement qui est constitué de fonds propres D/V = Pourcentagedu financement qui est constitué de dettes Tc = Taux d’imposition des sociétésbegin{aligné}&text{WACC} = frac{E}{V} * Re + frac{D}{V} * Rd * (1 – Tc) &textbf{where :} &text{Re = Coût des fonds propres} &text{Rd = Coût de la dette} &text{E = Valeur marchande des fonds propres de l’entreprise} &text{D = Valeur marchande de la dette de l’entreprise} &text{V = E + D = Valeur marchande totale du financement de l’entreprise} &text{E/V = Pourcentage du financement qui est constitué de fonds propres} &text{D/V = Pourcentage du financement qui est constitué de dettes} &text{Tc = Taux d’imposition des sociétés} fin{aligné}

WACC= V E ∗Re+ V D ∗Rd∗(1-Tc) où : Re = Coût des fonds propres Rd = Coût de la dette E = Valeur marchande des fonds propres de l’entreprise D = Valeur marchande de la dettede l’entreprise V = E + D = Valeur marchande totale du financementde l’entreprise E/V = Pourcentage du financement qui est constitué de fonds propres D/V = Pourcentagedu financement qui est constitué de dettes Tc = Taux d’imposition des sociétés

Pour calculer le WACC, l’analyste multipliera le coût de chaque composante du capital par son poids proportionnel. La somme de ces résultats est à son tour multipliée par 1 moins le taux d’imposition des sociétés. Appliquez les valeurs suivantes à la formule indiquée ci-dessus :

  • Re = coût des capitaux propres
  • Rd = coût de la dette
  • E = valeur marchande des capitaux propres de l’entreprise
  • D = valeur marchande de la dette de l’entreprise
  • V = E + D = valeur marchande totale du financement de l’entreprise (capitaux propres et emprunts)
  • E/V = pourcentage du financement qui est des capitaux propres
  • D/V = pourcentage du financement qui est une dette
  • Tc = taux d’imposition des sociétés

Calculer le WACC en Excel

Le coût moyen pondéré du capital (WACC) peut être calculé dans Excel. La plus grande partie consiste à trouver les données correctes à intégrer dans le modèle. Consultez les notes de notre site web sur la façon de calculer le CMPC en Excel.

Points clés à retenir

  • Calcul du coût du capital d’une entreprise dans lequel chaque catégorie de capital est pondérée proportionnellement.
  • Intègre toutes les sources de capital d’une entreprise, y compris les actions ordinaires, les actions privilégiées, les obligations et toute autre dette à long terme.
  • Peut être utilisé comme un taux de référence par rapport auquel les entreprises et les investisseurs peuvent évaluer la performance du RCI.
  • Le WACC est couramment utilisé comme taux d’actualisation des flux de trésorerie futurs dans les analyses DCF.

Explication des éléments de la formule

Le coût des fonds propres (Re) peut être un peu délicat à calculer car le capital social n’a pas, techniquement, de valeur explicite. Lorsque les entreprises paient une dette, le montant qu’elles paient est assorti d’un taux d’intérêt prédéterminé. Cette dette dépend de la taille et de la durée de la dette, bien que sa valeur soit relativement fixe. D’autre part, contrairement à la dette, le capital social n’a pas de prix concret que l’entreprise doit payer. Cela ne signifie pas pour autant qu’il n’y a pas de coût des capitaux propres.

Étant donné que les actionnaires s’attendent à recevoir un certain rendement sur leurs investissements dans une société, le taux de rendement exigé des actionnaires est un coût du point de vue de la société, car si la société ne parvient pas à fournir ce rendement attendu, les actionnaires se contenteront de vendre leurs actions, ce qui entraînera une baisse du prix de l’action et de la valeur de la société. Le coût des capitaux propres est donc essentiellement le montant qu’une société doit dépenser pour maintenir un prix de l’action qui satisfera ses investisseurs.

vous pouvez intéressé:  Définition du débit

Le calcul du coût de la dette (Rd), en revanche, est un processus relativement simple. Pour déterminer le coût de la dette, vous utilisez le taux du marché qu’une entreprise paie actuellement sur sa dette. Si l’entreprise paie un taux autre que le taux du marché, vous pouvez estimer un taux du marché approprié et le remplacer dans vos calculs.

Il existe des déductions fiscales sur les intérêts payés, qui sont souvent au profit des entreprises. De ce fait, le coût net de la dette d’une entreprise est le montant des intérêts qu’elle paie, moins le montant des économies d’impôts réalisées grâce à la déduction fiscale des intérêts payés. C’est pourquoi le coût de la dette après impôt est de Rd (1 – taux de l’impôt sur les sociétés).

Apprendre de la WACC

Le WACC est la moyenne des coûts de ces types de financement, chacun d’entre eux étant pondéré par son utilisation proportionnelle dans une situation donnée. En prenant une moyenne pondérée de cette manière, nous pouvons déterminer combien d’intérêts une entreprise doit pour chaque dollar qu’elle finance.

Les dettes et les capitaux propres sont les deux composantes qui constituent le financement en capital d’une entreprise. Les prêteurs et les actionnaires s’attendent à recevoir un certain rendement sur les fonds ou le capital qu’ils ont fournis. Étant donné que le coût du capital est le rendement que les propriétaires (ou actionnaires) et les détenteurs de dettes attendent, le WACC indique le rendement que les deux types de parties prenantes (propriétaires et prêteurs) peuvent s’attendre à recevoir. En d’autres termes, le WACC est le coût d’opportunité d’un investisseur qui prend le risque d’investir de l’argent dans une entreprise.

Le WACC d’une entreprise est le rendement global requis pour une entreprise. C’est pourquoi les chefs d’entreprise utiliseront souvent le WACC en interne pour prendre des décisions, comme la détermination de la faisabilité économique des fusions et autres opportunités d’expansion. Le WACC est le taux d’actualisation qui doit être utilisé pour les flux de trésorerie avec un risque similaire à celui de l’entreprise dans son ensemble.

Pour mieux comprendre la WACC, essayez de considérer une entreprise comme une réserve d’argent. L’argent entre dans le pool à partir de deux sources distinctes : la dette et les capitaux propres. Le produit des activités commerciales n’est pas considéré comme une troisième source car, après avoir remboursé ses dettes, l’entreprise conserve les fonds restants qui ne sont pas restitués aux actionnaires (sous forme de dividendes) au nom de ces derniers.

Qui utilise la WACC ?

Les analystes en valeurs mobilières utilisent fréquemment le WACC pour évaluer la valeur des investissements et déterminer ceux à poursuivre. Par exemple, dans l’analyse des flux de trésorerie actualisés, on peut appliquer le WACC comme taux d’actualisation des flux de trésorerie futurs afin d’obtenir la valeur actuelle nette d’une entreprise. Le WACC peut également être utilisé comme un taux de référence par rapport auquel les entreprises et les investisseurs peuvent évaluer le rendement du capital investi (RCI). Le WACC est également essentiel pour effectuer des calculs de valeur ajoutée économique (EVA).

Les investisseurs peuvent souvent utiliser le WACC comme un indicateur de la valeur d’un investissement. En termes simples, le WACC est le taux de rendement minimum acceptable auquel une entreprise rapporte des bénéfices à ses investisseurs. Pour déterminer le rendement personnel d’un investisseur sur un investissement dans une entreprise, il suffit de soustraire le WACC du pourcentage de rendement de l’entreprise.

vous pouvez intéressé:  Définition de l'annualisation

WACC vs. taux de rendement requis – RRR

Le taux de rendement exigé (TRE) est, du point de vue de l’investisseur, le taux minimum qu’un investisseur acceptera pour un projet ou un investissement. En attendant, le coût du capital est ce que l’entreprise s’attend à obtenir comme rendement de ses titres. Pour en savoir plus sur le CMPC par rapport au taux de rendement requis.

Limites de la WACC

La formule du WACC semble plus facile à calculer qu’elle ne l’est en réalité. Comme certains éléments de la formule, comme le coût des capitaux propres, ne sont pas des valeurs cohérentes, les diverses parties peuvent les déclarer différemment pour différentes raisons. Ainsi, si le WACC peut souvent aider à obtenir des informations précieuses sur une entreprise, il faut toujours l’utiliser avec d’autres mesures pour déterminer si l’on doit ou non investir dans une entreprise.

Exemple d’utilisation de la WACC

Supposons qu’une entreprise ait un rendement de 20 % et un WACC de 11 %. Cela signifie que l’entreprise réalise un rendement de 9 % sur chaque dollar investi. En d’autres termes, pour chaque dollar dépensé, l’entreprise crée neuf cents de valeur. D’autre part, si le rendement de l’entreprise est inférieur au WACC, l’entreprise perd de la valeur. Si une entreprise a un rendement de 11 % et un WACC de 17 %, elle perd six cents pour chaque dollar dépensé, ce qui indique que les investisseurs potentiels feraient mieux de placer leur argent ailleurs.

Prenons l’exemple concret de Walmart (NYSE : WMT). Le WACC de Walmart est de 4,2 %. Ce chiffre est obtenu en effectuant un certain nombre de calculs. Premièrement, nous devons trouver la structure de financement de Walmart pour calculer V, qui est la valeur marchande totale du financement de l’entreprise. Pour Walmart, pour trouver la valeur marchande de sa dette, nous utilisons la valeur comptable, qui comprend la dette à long terme et les obligations financières et de location à long terme.

À la fin de son dernier trimestre (31 octobre 2018), la valeur comptable de sa dette était de 50 milliards de dollars. Au 5 février 2019, sa capitalisation boursière (ou valeur des capitaux propres) est de 276,7 milliards de dollars. Ainsi, la V est de 326,7 milliards de dollars, soit 50 milliards de dollars + 276,7 milliards de dollars. Walmart finance ses opérations avec 85% de capitaux propres (E / V, ou 276,7 milliards de dollars / 326,7 milliards de dollars) et 15% de dettes (D / V, ou 50 milliards de dollars / 326,7 milliards de dollars).

Pour trouver le coût des capitaux propres (Re), on peut utiliser le modèle d’évaluation des actifs financiers (CAPM). Ce modèle utilise le bêta d’une entreprise, le taux sans risque et le rendement attendu du marché pour déterminer le coût des capitaux propres. La formule est la suivante : taux sans risque + bêta * (rendement du marché – taux sans risque). Le taux du Trésor à 10 ans peut être utilisé comme taux sans risque et le rendement attendu du marché est généralement estimé à 7 %. Ainsi, le coût des capitaux propres de Walmart est de 2,7 % + 0,37 * (7 % – 2,7 %), soit 4,3 %.

Le coût de la dette est calculé en divisant les frais d’intérêt de l’entreprise par son niveau d’endettement. Dans le cas de Walmart, les intérêts débiteurs de son dernier exercice financier s’élèvent à 2,33 milliards de dollars. Le coût de la dette est donc de 4,7 %, soit 2,33 milliards de dollars / 50 milliards de dollars. Le taux d’imposition peut être calculé en divisant la charge fiscale par le revenu avant impôts. Dans le cas de Walmart, le rapport annuel indique le taux d’imposition de l’entreprise, qui serait de 30 % pour le dernier exercice fiscal.

Enfin, nous sommes prêts à calculer le coût moyen pondéré du capital de Walmart (WACC). Le WACC est de 4,2%, le calcul étant 85% * 4,3% + 15% * 4,7% * (1 – 30%).

Retour haut de page