Qu’est-ce que le trading à haute fréquence ?

Le trading à haute fréquence (HFT) est une plateforme de négociation automatisée que les grandes banques d’investissement, les fonds spéculatifs et les investisseurs institutionnels utilisent. Elle utilise des ordinateurs puissants pour traiter un grand nombre d’ordres à des vitesses extrêmement élevées.

Ces plateformes de négociation à haute fréquence permettent aux opérateurs d’exécuter des millions d’ordres et de balayer plusieurs marchés et bourses en quelques secondes, ce qui donne aux institutions qui les utilisent un avantage sur le marché ouvert.

Ces systèmes utilisent des algorithmes complexes pour analyser les marchés et sont capables de repérer les tendances émergentes en une fraction de seconde. En étant capables de reconnaître les changements sur le marché, les systèmes de négociation envoient des centaines de paniers d’actions sur le marché avec des écarts acheteur-vendeur avantageux pour les négociants.

Points clés à retenir

  • Le trading à haute fréquence est une plateforme de trading automatisée que les grandes institutions utilisent pour traiter de nombreux ordres à grande vitesse.
  • Les systèmes HFT utilisent des algorithmes pour analyser les marchés et repérer les tendances émergentes en une fraction de seconde.
  • Les critiques considèrent le trading à haute fréquence comme un avantage déloyal des grandes entreprises par rapport aux petits investisseurs.

En anticipant et en devançant les tendances du marché, les institutions qui mettent en œuvre le trading à haute fréquence peuvent obtenir des rendements favorables sur les transactions qu’elles effectuent grâce à leur écart entre l’offre et la demande, ce qui leur permet de réaliser des bénéfices importants.

Comprendre le trading à haute fréquence

La Securities and Exchange Commission (SEC) n’a pas de définition formelle du HFT mais lui attribue certaines caractéristiques:

vous pouvez intéressé:  Rendement des flux de trésorerie disponibles : Le meilleur indicateur fondamental

  1. Utilisation de programmes extraordinairement rapides et sophistiqués pour la génération, le routage et l’exécution des ordres
  2. Utilisation des services de colocalisation et des flux de données individuels offerts par les échanges et autres pour minimiser les latences du réseau et autres
  3. Des délais très courts pour l’établissement et la liquidation des positions
  4. Soumission de nombreuses commandes qui sont annulées peu de temps après la soumission
  5. Terminer la journée de négociation en étant aussi proche que possible d’une position plate (c’est-à-dire ne pas avoir de positions importantes non couvertes pendant la nuit)

La négociation à haute fréquence est devenue courante sur les marchés suite à l’introduction d’incitations offertes par les bourses pour que les institutions ajoutent de la liquidité aux marchés.

En offrant de petites incitations à ces teneurs de marché, les bourses gagnent en liquidité, et les institutions qui fournissent cette liquidité voient également leurs profits augmenter pour chaque transaction qu’elles effectuent, en plus de leurs écarts favorables.

Bien que les écarts et les incitations ne représentent qu’une fraction de cent par transaction, leur multiplication par un grand nombre de transactions par jour se traduit par des bénéfices considérables pour les traders à haute fréquence.

Les critiques considèrent que le trading à haute fréquence est contraire à l’éthique et qu’il donne un avantage injuste aux grandes entreprises par rapport aux institutions et aux investisseurs plus petits. Les marchés boursiers sont censés offrir des conditions de concurrence équitables, ce que le HFT perturbe sans doute puisque la technologie peut être utilisée pour des stratégies à très court terme.

vous pouvez intéressé:  Location de votre maison : Cinq conseils

Les traders à haute fréquence gagnent leur argent sur tout déséquilibre entre l’offre et la demande, en utilisant l’arbitrage et la rapidité à leur avantage. Leurs transactions ne reposent pas sur la recherche fondamentale concernant l’entreprise ou ses perspectives de croissance, mais sur les possibilités de grève.

Bien que le HFT ne vise personne en particulier, il peut causer des dommages collatéraux aux investisseurs particuliers, ainsi qu’aux investisseurs institutionnels comme les fonds communs de placement qui achètent et vendent en gros.

Retour haut de page