Quels sont certains types d'actifs hors bilan ?

Le hors bilan (OBS) désigne les actifs ou passifs qui n’apparaissent pas au bilan d’une entreprise. Bien que la méthode comptable OBS puisse être utilisée dans un certain nombre de scénarios, cette pratique comptable est particulièrement utile pour mettre les états financiers d’une société à l’abri de l’impact de la propriété des actifs et du passif correspondant.

Points clés à retenir

  • Les actifs hors bilan (OBS) sont des actifs qui n’apparaissent pas au bilan.
  • Les actifs OBS peuvent être utilisés pour mettre les états financiers à l’abri de la propriété d’actifs et des dettes correspondantes.
  • Les actifs OBS courants comprennent les comptes débiteurs, les accords de cession-bail et les contrats de location-exploitation.

Les achats d’actifs importants sont souvent financés par l’emprunt, mais un endettement trop important peut rendre une entreprise moins désirable pour les investisseurs et les prêteurs. L’utilisation de la méthode hors bilan pour ces types d’actifs peut aider les entreprises à maintenir des ratios d’endettement attrayants. Parmi les actifs les plus courants de l’OBS figurent les contrats de location-exploitation, les contrats de cession-bail et les créances.

Contrat de location-exploitation

Un contrat de location-exploitation OBS est un contrat dans lequel le bailleur conserve le bien loué dans son bilan. La société qui loue le bien ne comptabilise que les loyers mensuels et autres frais liés à la location, au lieu d’inscrire le bien et le passif correspondant dans son propre bilan.

À la fin du bail, le locataire a généralement la possibilité d’acheter le bien à un prix considérablement réduit.

vous pouvez intéressé:  Utilisation de l'effet de levier financier dans la structure du capital des entreprises

Accords de cession-bail

Dans le cadre d’un accord de cession-bail, une société peut vendre un actif, tel qu’un bien immobilier, à une autre entité. Elle peut ensuite louer ce même bien au nouveau propriétaire. Comme dans le cas d’un contrat de location-exploitation, l’entreprise n’inscrit que les frais de location à son bilan, tandis que l’actif lui-même est inscrit au bilan de l’entreprise propriétaire.

Comptes à recevoir

Les comptes débiteurs (AR) représentent un passif considérable pour de nombreuses entreprises. Cette catégorie d’actifs est réservée aux fonds qui n’ont pas encore été reçus des clients, de sorte que la possibilité de défaillance est élevée.

Au lieu d’inscrire cet actif à risque dans son propre bilan, les entreprises peuvent essentiellement vendre cet actif à une autre entreprise, appelée facteur, qui acquiert alors le risque associé à l’actif. Le facteur verse à l’entreprise un pourcentage de la valeur totale de tous les AR à l’avance et s’occupe du recouvrement. Une fois que les clients ont payé, le facteur verse à l’entreprise le solde dû moins une redevance pour services rendus. De cette manière, une entreprise peut recouvrer ce qui lui est dû tout en externalisant le risque de défaillance.

Exemples d’actifs hors bilan

Les actifs de l’OBS permettent aux entreprises de ne pas inscrire leurs actifs et passifs au bilan. Cela permet d’améliorer leurs ratios comptables ou d’éviter de rompre des engagements. Les banques peuvent retirer des actifs de leur bilan grâce à la titrisation. Au bilan, les actifs des banques sont des prêts.

vous pouvez intéressé:  Que se passe-t-il si la Réserve fédérale abaisse le taux de réserves ?

Certaines sociétés créent des entités ad hoc (SPE) pour ne pas inscrire leurs actifs au bilan. Il convient de noter que les postes du SPE ont tendance à apparaître dans les notes de bas de page des états financiers. De plus, la profession comptable a fait des efforts pour limiter les actifs de l’OBS, comme avec la loi Sarbanes-Oxley (SOX).

Retour haut de page